Instinct. De survie ? maternel ? et si on parlait d’instinct d’humain ?

Ce petit je ne sais quoi qui parfois peut nous aider à faire des choix, aussi petit soit-il.

Cette chose inexplicable, impalpable, qui nous emmène sur une voie plus qu’une autre.

Tel un guide, l’instinct serait une boussole interne qui sait bien mieux que notre mental trop bavard ce qui semble être le plus juste pour nous, pour notre vie, pour notre épanouissement en tant que personne à part entière. Loin des diktats, loin des injonctions et des « il faut », mais de la justesse en fonction de qui on est au plus profond de nos tripes.

Aveuglé par l’ego, les « il faut » ou comme dirait Paolo Coelho « l’éclat trompeur du chemin d’à côté », nous avons tendance à nous écarter de nous, de nos besoins, de nos désirs profonds et authentiques et finissons par nous faire rattraper de façon pas toujours agréable.

Alors si nous essayons de nous rapprocher un peu plus de nous-même ?

Si nous apprenions à nous écouter davantage ? Voir ce que notre âme sait de plus que notre cher et pas toujours tendre mental ?

Et si pratiquer une activité physique telle que la barre au sol new origin permettait aussi de faire face à notre instinct ? D’en prendre conscience, de l’écouter, de le tester ? De l’explorer ? Plutôt que de l’étouffer…

 Barre au sol new origin et instinct :

La Barre au sol new origin, ou comment se rapprocher de soi en mouvement :

La barre au sol new origin a vu le jour en 2012, à cause puis finalement grâce (certains disent que rien arrive par hasard…) à plusieurs frustrations, dont celle de ne pouvoir bouger aussi librement et amplement que de nombreux grand.e.s danseurs/danseuses professionnels. A savoir lever la jambe très haut, avoir la possibilité de faire les trois grands écarts, les latéraux et le facial, avoir un corps éperdument mobile, flexible et souple au-delà de la norme de tout à chacun afin de pouvoir danser des chorégraphies des plus techniques et/ou des plus époustouflantes.

Instinct ou pas, même avec un corps indisponible pour cela, Céline n’a jamais pu s’arrêter d’être en mouvement. Ce n’est pas faute d’y avoir pensé : tout arrêter et faire autre chose, évoluer dans un autre domaine. Mais rien n’y fait, la flamme est trop grande, trop présente et un chemin autre se dessine, toujours le mouvement dans les tripes et dans les veines : la création d’une discipline exclusivement au sol qui propose une autre façon de s’articuler, de se mobiliser sans avoir mal, sans frustration, sans se dire « ce n’est pas pour moi, je n’y arrive pas », et qui ouvre de nouveaux champs des possibles, j’ai nommé la barre au sol new origin.

Une pratique corporelle de la famille du mouvement et du mieux-être qui est influencée par des exercices préparatoires et échauffements des danseurs/danseuses, de la Méthode Feldenkrais (crée par Moshé Feldenkrais), du travail de Peter Goss, du Yoga sous toutes ses formes et du fitness.

La barre au sol new origin s’affine toujours au gré des rencontres, des expériences et des formations entre autres d’anatomie que Céline suit régulièrement(Institut de Gasquet – Institut Blandine Calais Germain…).

Une discipline à l’écoute du corps de chacun.e, en commençant par le sien.

Ne pas aller là où c’est douloureux, ne pas privilégier le passage en force avec une idée de forme précise à atteindre mais prendre conscience, comprendre les différents chemins et besoins pour la bonne exécution d’un exercice afin de solliciter le corps en respect de sa propre anatomie, de son passé, de ses traumatismes, de ses appréhensions, de ses peurs et de cette envie passionnée de bouger et de s’exprimer même sans grand écart, même sans cambré ou un en-dehors digne de la fabuleuse Sylvie Guillem.

Dans les cours de barre au sol new origin, une obsession, l’adaptation des propositions afin que tout le monde puisse pratiquer et surtout en prenant du plaisir.

Que ce soit dans les exercices de respiration, d’étirement, de mobilité ou de renforcement musculaire, s’écouter et se respecter sont des valeurs fortes de la barre au sol new origin pour apprécier et savourer chaque seconde, et pour laisser place à chaque individu, et ce dans sa singularité.

Créé à l’instinct, la barre au sol new origin est destinée au plus grand nombre.

 

Découvrir et renforcer son instinct dans un cours de barre au sol new origin :

On parle de corps, de l’âme et de l’esprit, comment aligner les trois ? Quand le corps nous envois un signal de douleur, qu’en fait notre esprit, notre mental ? Il écoute et ajuste pour ne plus sentir de douleur ? Ou au contraire il force coûte que coûte et laisse le corps endurer car l’esprit veut contrôler à tout prix et atteindre un objectif précis quoi qu’il en coûte?

Où est la place de l’instinct dans tout ça ?

On parle également du conscient, de l’inconscient et du subconscient.

Nous avons toutes et tous des réflexes, des automatismes, des façons d’aborder la vie sans même en avoir conscience. Inconscience ou subconscience, toujours est-il qu’il est intéressant de constater comment nous pouvons réagir.

Si nous posons le pieds sur une surface brulante, le réflexe va être d’enlever le pieds dans la seconde à la vitesse de l’éclair, non ?

Alors pourquoi pouvons-nous parfois être butée à l’idée de tenir une posture qui nous fait mal ou à choisir l’option qui crée de la crispation, de la tension et des sensations désagréables ? Pourquoi ne pourrions-nous pas écouter cet instinct que nous avons toutes et tous ? Ce tendre instinct qui nous veut du bien.

Dans un cours de barre au sol new origin de nombreuses options sont proposés afin de toujours pouvoir trouver sa justesse (Pas celle du voisin ou de la voisine ou des photos instagram.), apprécier le moment présent et prendre du plaisir à bouger.

La priorité : s’écouter et se faire confiance.

L’instinct correspond quelque part à ce que notre mental ne contrôle pas, ne sait pas encore. Laisser cette part d’inconnu agir peut ouvrir de grandes portes … :

  • Ecouter sa respiration. Si le souffle est coupé, c’est que la posture est mauvaise.
  • Ecouter les signaux du corps, si éveil d’une douleur il y a, chercher à changer quelque chose pour ne pas être dans la douleur. Attention à bien faire la différence entre douleur et intensité.
  • Ecouter son instinct. Selon l’état, l’humeur du jour, l’activité physique et/ou sport pratiqué, le sommeil, l’alimentation, les traumatismes, les anciennes blessures, le corps va réagir avec ses propres réflexes. Respecter les réactions du corps, les accepter et les apprivoiser pour se sentir bien et ne surtout pas subir.

L’instinct en barre au sol new origin sera donc solliciter inconsciemment lors de multitudes de petits choix à prendre.

Instinct ou l’une des parties de nous (souvent enfouies toutes blotties entre l’ego les peurs, et les « il faut ») qui nous veut du bien.

En quoi prendre un cours barre au sol new origin est une invitation à écouter et développer son propre instinct  :

1- Pratiquer la barre au sol new origin est une invitation à écouter et développer son propre instinct parce-que c’est un cours guidé à la voix, sans modèle, sans miroir et sans musique :

De ce fait le sens de la vue n’altère pas les sensations de notre propre corps. Pas de jugement face au miroir, pas de “je suis trop ceci“, “pas assez cela“, la connexion à nos ressentis est dupliquée. Pas de professeur.e également à suivre ou à regarder pour pratiquer, il y a comme une « obligation » d’écouter, de comprendre pour pouvoir être dans l’action, pas de triche possible, pas de « va vite ». Le rapport à soi est donc inévitablement plus profond, plus juste. On ne cherche pas à faire pareil que quelqu’un d’autre. Le fait également de ne pas avoir de musique permet une concentration optimum, une focalisation sur la voix de l’enseignante pour aller chercher consciemment le fonctionnement de notre propre corps.

2- Pratiquer la barre au sol new origin est une invitation à écouter et développer son instinct parce-que c’est un cours à l’énergie douce et calme qui laisse le temps de se trouver, de sentir, et de s’interroger :

Chaque sport, chaque type de cours en salle à une énergie, une atmosphère, qui soit galvanise avec une sorte d’adrénaline montante soit qui apaise, calme, pose. En barre au sol new origin il s’agit plus de l’option deux. Cette envie d’instaurer un cocon qui calme tout de suite, dès l’entrée en matière. Tous les cours de barre au sol new origin commence allongé sur le dos, avec un coussin sous les jambes au besoin, et pour la plupart, les yeux se ferment tout naturellement. Tel un sas de décompression, ce moment invite tout à chacun.e à s’immobiliser, non par la contrainte, mais par l’envie de prendre soin de soi, le besoin certainement de ralentir, de faire le vide, de trouver du bonheur dans le “être”, un souffle nouveau dans l’inaction. Juste respirer, prendre conscience de son corps, le visualiser de l’intérieur, sans jugement, juste constater et tenter d’apprécier. Les cours de barre au sol new origin s’intensifient au fur et à mesure de la séance, mais une des plus grandes volontés, garder le calme. Même en gainage, même en renforcement musculaire intense avec des lestes de 1kg au bras ou aux jambes. On ne vous criera pas dessus pour tenir, mais on vous invitera à calmer le système nerveux et à respirer profondément avant toute chose.

3- Pratiquer la barre au sol new origin est une invitation à écouter et développer son propre instinct parce-que c’est un cours durant lequel vous avez le choix :

Si il y a une notion qui tient particulièrement à cœur dans ce cours, c’est celle du choix. Accessoires ou pas ? Elastiband, sangle, ou rien ? J’y mets 50% ou 100% d’énergie ? Je choisis l’option la moins intense ou la plus intense ? La moins intense parce-que c’est ainsi que je le sens aujourd’hui et c’est ok ? La plus intense parce-que sinon je serais seule à choisir l’option une et j’ai honte ? La plus intense parce-que je suis en forme et que j’ai envie d’essayer ainsi ? En cours de barre au sol new origin vous serez confrontés à cela : faire des choix. Des interrogations se poseront, des réflexions seront suggérer. Le but ne sera pas forcement de trouver une réponse ici et maintenant, mais plus d’ouvrir des petites fenêtres sur vos perceptions, vos croyances et vos sensations afin de trouver toujours plus de justesse dans votre propre corps.

4- Pratiquer la barre au sol new origin est une invitation à écouter et développer son propre instinct parce-que le discours prôné est une sollicitation à vous prioriser :

L’une des spécificités de la barre au sol new origin :  les nombreuses variantes pouvant être proposées pour la base d’un seul et même exercice.

La priorité c’est le pratiquant, toujours. Pas la voisine d’à côté, ni le voisin, ni l’ego du professeur. Quitte à ne pas être pile poil en même temps que les autres, quitte à ne pas être exactement sur la voix de la professeur.e, quitte à devoir prendre un élastique ou une sangle pour soutenir ses jambes car les abdominaux et le dos ne sont pas assez toniques, quitte à ne pas pouvoir engager une partie pour cause de blessures, quitte à devoir s’arrêter un instant …

La barre au sol new origin est une discipline d’entretien, de préservation, de réparation, d’optimisation. Travailler dans la douleur, non. Adapter, ajuster en fonction de ses propres pathologies, blessures, peurs, appréhensions, objectifs, challenges, envies, motivations, c’est un grand oui !

Barre au sol new origin, la priorité c’est vous.

5- Pratiquer la barre au sol new origin est une invitation à écouter et développer son propre instinct parce-que c’est la justesse de votre corps qui est recherchée, non l’esthétisme d’une forme :

En cours de barre au sol new origin, on prend le.a praticien.ne comme une personne unique et singulière. Ainsi on encourage, on tâtonne, on suggère, on compatit, on ajuste, de sorte à sentir que la personne comprenne, prenne conscience, découvre, s’apprivoise et surtout s’approprie son corps, et sache au besoin s’ajuster. Il y a finalement ce souhait que les gens trouvent une certaine autonomie et une certaine intelligence dans la façon de pratiquer une activité physique, que cela serve pour le suivi des cours de barre au sol new origin ou le suivi d’une autre discipline.

Trouver sa justesse c’est avancer. Trouver sa justesse, c’est progresser dans le bon sens.

La Barre au sol new origin à Paris avec Céline :

Céline est une autodidacte passionnée guidée à l’instinct avec comme carburant la flamme (vous savez la flamme qui brûle, celle qui donne l’élan d’agir… cela aurait-il un lien avec l’instinct ?). Amoureuse de la Danse depuis toujours, elle a toujours eu un rythme effréné de par l’adrénaline et la furieuse envie de vivre la vie qu’elle souhaitait.

Son désir numéro un, danser. Peu importe comment, quand, où, mais danser chaque jour. Le chemin fût joyeux, galvanisant à souhait puis frustrant, énervant et semé de déceptions et de doutes. Mais en parallèle des tourments, un chemin s’est dessiné instinctivement, celui de l’enseignement et de la création de la barre au sol new origin, de l’ouverture d’un studio (en savoir plus sur le studio) et de la réalisation d’un podcast (en savoir plus sur le podcast).

«Aie le courage de suivre ton cœur et ton intuition. Ils savent ce que tu veux réellement devenir. Le reste est secondaire.» Steve Jobs

Quand pratiquer la barre au sol new origin? :

lundi 12h30 / mardi 12h30 / jeudi 11h

Où ? :

STUDIO METHODE TARANTO & CO
187 rue du temple
75003 Paris