LA DANSE POUR TOUT LE MONDE

La danse est universelle et appartient à tout le monde. Elle n’est pas réservée à ceux qui font des entre-chats ou des pirouettes.

Avant que la danse soit codifiée ou assimilée à des techniques bien précises, elle était avant tout un moyen de communication, d’expression, de rassemblement et de célébration. Et ce depuis la préhistoire, bien avant les grands écarts et les grands jetés !

La danse est un moyen d’expression et un espace de liberté ouvert à chacun d’entre nous. Même aux plus sceptiques, aux timides,        aux « mal à l’aise » avec leurs corps, aux personnes qui se sentent encombrées par leur corps, voir en conflit avec lui.

Tout le monde a besoin de s’exprimer, de laisser sortir ses émotions pour être en harmonie avec soi-même. C’est tout d’abord un plaisir personnel, une quête, une exploration personnelle, une manière de se sentir vivant, de s’extérioriser, d’évacuer ses émotions, ses démons, ses colères, ses frustrations, ses peurs, ses joies, ses peines pour être mieux au quotidien.

Danser c’est oser être soi, c’est s’assumer, se valoriser, se dépasser, se faire confiance, se challenger, s’accepter, douter, tomber, remonter. C’est offrir, donner, partager. Les pas ne sont que prétexte. Danser c’est être en vie, renouer avec “avoir envie”. Danser c’est être libre.