Rencontrer, sortir de soi, s’ouvrir, ressentir plus grand que soi, se laisser atteindre, faire confiance, baisser sa garde un instant ou plus.

Omniprésentes, certaines rencontres nous laissent indifférentes autant que d’autres bouleversent nos vies à jamais. Nous rencontrons des gens, des lieux, des situations, des disciplines, des passions, des obstacles, des opportunités tous les jours et ce dès notre plus tendre enfance. Toute notre vie on se rapproche naturellement de certaines personnes, allons dans certains lieux plus que d’autres, nous tournons vers un certain type d’activité en fonction de nos humeurs et besoins du moment. Des liens et des affinités qui ne s’expliquent pas mais qui donnent du sens à nos vies, nous portent, nous apaisent et nous guident sans même le savoir. Le temps d’un croisement de regard, d’un sourire, d’un cours, d’une expérience, d’une année, d’un cycle, d’une décennie et plus encore peut-être. Rencontrer c’est partager, échanger, conscientiser, découvrir, accepter, constater, apprendre, comprendre, réaliser, changer, grandir…  Nos rencontres construisent, forgent et transforment notre être. Mais nos rencontres sont aussi ce que nous en faisons. En partageant avec d’autres humains, nous apprenons à nous connaitre, à savoir ce que l’on veut et ce que l’on ne veut pas. Sans le savoir nous testons nos limites, nos capacités à s’adapter, à accepter, à limiter, à tolérer, à donner, à se réinventer. Le contact avec autre que soi et nos pensées intrinsèques sauve et donne une force incommensurable. Se centrer est important, essentiel à mon sens, mais sortir de soi permet de relativiser, de souffler, de prendre du recul, d’accepter les choses comme elles sont et d’apaiser certaines sensations d’angoisse, qui peut-être ne sont qu’illusion. Quoi qu’il arrive nous ne sommes pas seul.e.s. Partager illumine, rassure et donne confiance. Entouré des bonnes personnes, évoluer dans un environnement sain et chaleureux, ou vivre des expériences est une opportunité pour se connaitre davantage et évoluer, avancer, un pas après l’autre. Restons ouvert aux rencontres même quand le cœur n’y est pas. Les plus belles sont les plus inattendus…

Rencontrer donne de l’énergie, et nourrit nos âmes.

Et si un cours de barre au sol new origin était une belle opportunité de rencontrer ?

 Barre au sol new origin, une histoire de rencontre :

La Barre au sol classique, la rencontre d’un homme avec un lieu :

La barre au sol classique, c’est la rencontre d’un homme avec un lieu et ses contraintes. Cet homme c’est Boris Kniaseff, le lieu c’est cet espace qu’il choisit pour accueillir et former des danseurs et danseuses à Genève en Suisse en 1937. La contrainte ? L’impossibilité d’installer des barres au mur. Vous savez les barres horizontales qu’il y a dans tous les studios de danse classique du monde !

Certain.e.s pensent qu’il n’y a pas de hasard, que tout ce qui nous arrive a une raison d’être pour nous emmener là où c’est juste pour nous… et certainement pour les autres aussi…

Ce lieu a permis à ce pédagogue et maitre de ballet de créer une discipline singulière et novatrice : des exercices uniquement au sol pour répondre aux besoins exigeants des danseurs et danseuses classiques.

La barre au sol new origin, l’alliance de beaucoup de rencontre :

La barre au sol new origin, c’est la rencontre entre une femme et ses limites, entre une femme et des disciplines du mouvement, entre une femme et des êtres humains aux corps différents qui lui font confiance.
La femme c’est Céline Taranto, danseuse, qui constate tant bien que mal ses limitations corporelles, associé à une mauvaise connaissance de son corps, et à des blessures chroniques handicapantes quand danser est un métier.

Les disciplines ce sont l’enseignement de Peter Goss, la méthode Feldenkrais, le yoga, le yin yoga, le hatha yoga, le vinyasa, qui vont nourrir une façon d’amener le corps dans le mouvement, au sol, toujours. Car si Céline a bien ressenti quelque chose dans les périodes de blessures intenses, c’est que la position allongée, même si effort il y a, apaise, rassure, réconforte et permet de gérer, doser et adapter intelligemment les propositions.

Les différentes personnes ce sont celles qui ont été amené à suivre les cours de Céline, à revenir chaque semaine, et ce pendant des années. Des personnes qui ont leurs singularités, leurs fragilités, leurs pathologies, et qui ont constaté de nombreux changements positifs dans leurs quotidiens. De moins en moins la nécessité d’aller chez le Kinésithérapeute ou l’ostéopathe, des scolioses qui ne progressent plus, des maux de dos qui disparaissent, un meilleur souffle, de l’apaisement…

Ainsi la barre au sol new origin est née, des variantes d’exercices du mouvement revisité pour répondre à un besoin : bouger sans se faire mal, et ce peu importe son corps, ses ressentis, ses peurs, ses aptitudes, ses capacités ou ses fragilités.

La barre au sol new origin, c’est faire ce que l’on peut avec ce que l’on a.

 

Les différents types de rencontres dans un cours de barre au sol new origin :

  • La rencontre avec son corps :
    Notre corps est notre véhicule de vie, et il nous parait tellement acquis, évident, qu’on finit par ne plus l’entendre, ou l’écouter. En cours de barre au sol new origin, la prise de conscience via l’attention à son corps est une base fondamentale. Visualiser son corps, le sentir, constater ses diverses formes, ses réactions, ses capacités d’adaptation, de compréhension, son aptitude à lâcher prise ou au contraire à se conditionner pour mener à bien une pratique exigeante. Rencontrer son corps, le sentir, l’écouter et s’adapter pour se respecter profondément, prévenir, chérir pour un meilleur avenir.
  • La rencontre avec son mental :
    Le cours de barre au sol new origin est intégralement guidé à la voix, il n’y a pas de miroir et pas de modèle à suivre ; ce qui indéniablement invite le pratiquant à une concentration et une attention toute particulière. Le sens de la vue n’étant pas sollicité, l’esprit est plus à même d’être vif et bavard. La rencontre avec nos pensées non-contrôlables devient une expérience intéressante : se retrouver face à soi-même. Sommes-nous tendre ou au contraire un peu trop brutal ? Sommes-nous bienveillant.e.s envers nous-même ? Avons-nous tendance à être parasité par des pensées désagréables ? Quel est l’état d’esprit adopté ?
  • La rencontre avec un lieu :
    Dans la vie il y a des choses que l’on ne peut pas expliquer, des sensations, des ressentis, des émotions. Des endroits dans lesquels on se sent bien, en sécurité, cocooné, existé, et d’autres dans lesquels on a qu’une envie, partir ! Trouver un lieu dans lequel on se sent bien aidera fortement à une bonne pratique. La barre au sol new origin a trouvé SON lieu, le studio Méthode Taranto & co situé rue du temple en plein cœur de Paris. C’est un espace intimiste et chaleureux, l’atmosphère y est enrobante et propre à l’exploration bienveillante que nous méritons toutes et tous. Les 5 fenêtres de la salle offrent une douce lumière naturelle, et si nécessité il y a, des variateurs de lumière sont à disposition. Un lieu créé et réfléchi pour que le système nerveux s’apaise juste en étant qui nous sommes, et du matériel à disposition pour optimiser le tout. Venez comme vous êtes !!!
  • La rencontre avec des gens : une professeure et d’autres élèves

Au même titre que les lieux, il y a des gens avec qui l’on se sent bien, avec qui on se sent comblé.e, des gens avec qui on se sent en confiance et qui nous font pousser des ailes. Certaines personnes nous donnent de l’énergie, nous donne de la force et nous renvoi quelque chose de positif, voir lumineux.

Et si ce n’est qu’un dixième que tout ce qui vient d’être évoqué, c’est propice à passer un moment présent de qualité, qui peut non seulement être agréable sur l’instant mais peut également avoir un bel impact sur le long terme, en dehors du temps de pratique d’une discipline.

  • La rencontre avec une discipline :

A chacun.e son corps, à chacun.e son humeur, à chacun.e ses besoins, à chacun.e sa discipline.

De ce fait en fonction des périodes de vies, trouver SA discipline sera important.

La rencontre avec la discipline qui correspond à nos aspirations, à nos besoins physiques et psychiques, savoir que l’on a un rendez-vous avec soi et des sensations particulières que nous affectionnons apportent sentiment d’accomplissement, de bien-être et de satisfaction.

 

La Barre au sol new origin à Paris avec Céline :

Le moteur numéro un, la première rencontre de ce chemin pour Céline, c’est celle avec la Danse. Une évidence, une ferveur qui ne l’a jamais quitté, ce besoin viscéral d’être en mouvement, quitte à faire différemment.

Même réfugié au sol, les sensations toujours vives, à l’écoute des gens qui l’entourent, de leurs réactions à ses propositions, de leurs envies de bien faire, Céline se sent galvanisée par la présence des autres, par la présence de celles et ceux qui font le pas de venir découvrir sa discipline née il y a 11 ans maintenant !

Des sensations, des propositions au service du mieux-être de qui veut.

Quand pratiquer la barre au sol new origin? :

lundi 12h30 / mardi 12h30 / jeudi 11h

Où ? :

STUDIO METHODE TARANTO & CO
187 rue du temple
75003 Paris